TQSM – En direct de Partouche : « Sur la route »

Message en direct de Partouche. Ne manquent que les photos pour illustrer le propos!

Latittude 48° 01.795N, Longitude 62° 01 429W… A 26 miles de Brion Island.

Revenons un peu à cette baie de Gaspé ! Vous avez raté début. Le moment des fous de bassan en ligne, surfant sur les vagues, suivant l’onde par vols de 15 ou 30 oiseaux. Ils découpaiennt la houle en pointillés noirs et blancs sous l’oeil goguenard de phoques qui nous regardaient passer, leurs grands yeux noirs ébahis.

 Le souffle de trois baleines qui pêchaient dans le vent nous rappelait un peu l’odeur de la cabine (Oncle fétide, sors de ce lieu !). Le paysage dans le coucher de soleil était juste incroyable vert, bleu, gris dans un horizon de feu, avec, juste devant nous, un double arc-en-ciel pour nous protéger.

Les colines boisées nous renvoyaient un parfum d’Eucalyptus et de cannelle mêlés  de résineux. Le vent souffait le chaud bien que les nouvelles nous aient refroidis. Le bout-dehors nous avait ponctuellement laché. En cas d’abandon, un marin du cru nous avait même mis son beau 36 pieds à disposition pour nous loger décemment. Solidarité des gens de mer a-t-il dit. On veut bien le croire. Le gars mesure 2 mètres de haut, avec des mains comme des pelles et un bon regard sympa. L’appel du large et la gagne ont été plus forts que tous ces bienfaits réunis. Seule manquait la môme Calypso pour nous retenir.

 Depuis, on a mis le paquet et le bateau revient dans la course. D’ailleurs, nous ne l’avons pas quittée. Le moral est bon et les conditions météorologiques nous paraissent favorables. La vie à bord reste spartiate mais une bonne humeur potache règne. Au programme, avec un vent de force 4 établi, et en essayant de contrôler la petite flotte que nous pilotons, nous proposons le concours de lancer de noyaux de cerises (avec le souffle ou les doigts, mais il faut annoncer ce que l’on vise…). Egalement très en vogue comme jeu, le nettoyage de pot de confiture éclaté dans le sac à nourriture sucrée en même temps qu’une petite série d’envois et d’affalages de voiles variées. Le tout avec le sourire et la bonne humeur.

 On revient plus tard, parce que le vent monte encore et les vagues aussi …

 Quatre garçons toujours dans le vent

L’équipage à bord du Groupe Partouche »

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s