Transat Quebec Saint Malo – En direct de Partouche, par PY Lautrou

Pendant toute la durée de la Transat Québec saint Malo, Pierre-Yves Lautrou, journaliste à l’Express et actuellement équipier à bord de Partouche, nous fait vivre l’aventure!  Carnet de bord reçu ce jour : “Quebec, Terre de contraste”. Le récit des dernières heures de course. Agitées…

« A bord de Partouche, par 48°18′ N et 63°08′ O, en route vers Saint-Pierre et Miquelon à 15 noeuds de moyenne… »

« Après avoir longé les rives du fleuve Saint-Laurent par tous les temps, après avoir enragé dans la pétole folle au pied des falaises boisées, après avoir connu une sublime nuit de reaching, on ne voulait pas quitter le Québec comme ça.

Alors, en entrant dans la baie de Gaspé à la nuit tombante pour aller virer l’avant-dernière marque de notre parcours québécois, notre bout-dehors nous a arrangé le coup : crac, fit-il, quand le bout qui le retient au balcon céda. Rapide conciliaule, et route pour Gaspé au fond de la baie, l’avarie a l’air sérieuse. On en profite, un peu déçus, pour admirer un incroyable coucher de soleil qu’accompagnent quelques baleines et phoques avant de nous amarrer au ponton.

C’est l’heure des moustiques, mais le capitaine du port est là pour nous accueillir. On démonte, on regarde, on passe quelques coups de fils, on évalue les options, on répare ce qu’on peut… ça tiendra bien comme ça ! Et nous voilà repartis, nous retrouvons en sortant de la baie nos camarades de jeu des jours précédents, encore plus pénalisés que nous par les vents évanescents de la veille et de l’avant-veille.

C’était tranquille jusqu’à Pierre Percée et, depuis, nous avons entamé un run assez sauvage en direction de Saint-Pierre et Miquelon – 19,4 noeuds record à battre. Un solide vent de nord de 20 à 25 noeuds et une mer courte nous emmènent. Le patron est à la barre, les yeux brillants à chaque surf, Jean-Philippe et Etienne récupèrent dans les banettes au vent et nous avons Red, EDF Energies nouvelles et Bleu à nos basques. Cette fois, c’est l’Océan.

A bientôt

PY Lautrou, à bord de Partouche »

Partouche pointe actuellement à la 11ième position, au coude à coude avec plusieurs concurrents. La bataille fait rage en Baie de Gaspé!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s